Sainte Odile, une auxiliatrice pour notre cécité intellectuelle.

Sainte Odile dominant la vallée de Niedermunster (archives personnelles de l’auteur)
Source jaillie miraculeusement du rocher sur les prières de la Sainte.

Chaque année, tous les treize décembre, l’Eglise Catholique fait mémoire de Sainte Odile. Elle est la Sainte Patronne des aveugles et des malvoyants.

Odile de Hohenbourg, née vers 660-662 et morte en 720, était la fille d’ Etichon (ou Adalric), duc d’Alsace. Nous ne possédons que peu d’éléments de sa vie terrestre, il existe bien une hagiographie datée du Xème siècle mais très peu fiable car romancée.

Odile est la première née d’Etichon, personnage d’un naturel  violent et cruel. C’est une enfant qui naît aveugle et chétive. Son père, dépité, ordonne de la faire mourir. Sa mère, Bethswinda, l’en  dissuade. Elle confie alors l’enfant à une nourrice. Plus tard, la petite Odile rejoindra les soeurs de Palm dans le duché de Bourgogne.

Elle est baptisée à l’âge de douze ans par Erhardt, l’évêque de Ratisbonne, c’est alors qu’elle recouvre miraculeusement la vue.

Quelques temps après, Odile désire rentrer chez ses parents, son frère cadet , malgré l’interdiction formelle de son père, décide de la chercher . Etichon, voyant que son fils lui a désobéi, pris d’un accès de fureur, le frappe mortellement. Odile se précipite vers le corps inanimé de son frère et ne peut que constater son décès. Elle lève alors les yeux au Ciel et prie avec une incroyable ferveur, c’est alors que le miracle se produit, son frère revient à la vie. Son père, saisit par le repentir , tolère désormais sa présence. Il décide alors de la marier à un jeune prince, Odile, par amour du Bon Dieu, refuse. consécutivement à  l’obstination paternelle, elle se voit contrainte de fuir à nouveau. Etichon la poursuit jusqu’en Forêt Noire aux alentours de Freiburg. C’est  là que, selon la tradition, un rocher se serait miraculeusement ouvert , permettant à la sainte de s’y réfugier.

Quelques années plus tard, Etichon devenu âgé et malade, considérant tout le mal qu’il a commis, aidé en cela par Saint léger, évêque d’Autun et parent proche , est pris de remords, il prend la décision de faire don à sa fille du château de Hohenbourg. C’est là qu’ Odile fondera sa première congrégation religieuse féminine soumise à la règle de Saint Augustin. Très rapidement, devant le nombre de vocations suscitées, la Sainte fondera un second monastère, soumis cette fois à la règle bénédictine  à  Niedermunster.

C’est en se rendant au second monastère qu’elle va faire la rencontre d’un mendiant aveugle et assoiffé, là elle frappera le rocher duquel jaillira une eau fraîche et bienfaisante, qui dés lors, ne cessera de couler.

Les supplications incessantes d’Odile obtiendront de Dieu la Grâce de la conversion de son père, qui repose d’ailleurs non loin de sa fille dans la Chapelle du Tombeau ( à cet égard un écriteau rappelle au pèlerin de prier pour la délivrance des flammes du purgatoire de l’âme d’Etichon).

 

Le Mont Sainte Odile: un Haut lieu Magique et Sacré à la fois.

 

La Montagne de Sainte Odile est un  haut  lieu de spiritualité puisque l’on y fait mémoire de la Sainte, célèbre la Sainte Messe et pratique l’adoration perpétuelle , mais elle est aussi, ce que les géobiologues appellent, un haut lieu “cosmo-tellurique” ou “magique”. C’est à dire un lieu vers lequel convergent les énergies du ciel et de la terre. Les primo-habitants (proto-celtes) de cette région, avaient une connaissance intuitive et empirique de ces phénomènes boudés par la science “officielle”, ils ont d’ailleurs construit une enceinte appelée Mur Païen  autour de ce haut- lieu pour, semble-t-il, en délimiter les contours. D’autres éléments d’architecture semblent avoir été érigés pour se comporter comme des émetteurs- récepteurs, sortes “d’antennes ” cosmiques, ou plus exactement comme certains mégalithes disposés sur des points bien précis de résurgence tellurique, un peu comme un acupuncteur placerait ses aiguilles sur certains méridiens. N’étant aucunement spécialisé dans ces domaines nous arrêterons ici nos considérations géobiologiques et ne pouvons que renvoyer le lecteur  à une littérature plus qu’abondante sur ce sujet.

Toujours est-il que Sainte Odile, âme privilégiée s’il en est, a depuis sa naissance, toujours  été l’objet de Grâces et faveurs célestes absolument extraordinaires ; et, que nous ne devons, sous le prétexte que les documents relatant sa vie et ayant une valeur réellement  “historique “, sont extrêmement peu nombreux et fragmentaires, occulter  le Surnaturel (au sens plein , noble et divin du terme) qui a émaillé sa vie. Malheureusement, de nos jours , bon nombre de catholiques, y compris des  ecclésiastiques de haut rang, happés par le matérialisme ambiant, ont dénaturé, vidé de sa substance le catholicisme. Ils ont transformé la Religion de Notre Seigneur Jésus-Christ, celle des Saints Mystères, en une sorte d'”humanisme spiritualiste”.

Avec l’intercession de Sainte Odile, redécouvrons la Foi des anciens  faite de renoncements, de sacrifices et d’abandon total en la Divine Providence et méditons le témoignage de sa vie, d’une grande actualité.

Sainte Odile, priez Dieu de nous accorder la claire vision spirituelle, intellectuelle et physique…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *