LE GERMANIUM :UNE PANACEE !

Le germanium organique est un minéral aux propriétés  très intéressantes, on l’appelle parfois vitamine “O”, comme “oxygène”, puisque la principale propriété du germanium est de favoriser l’oxygénation de la cellule.

Le minerai, la germanite, duquel est issu le germanium a été découvert  en Allemagne, dans une mine, près de Freiberg en 1885. Toujours en Allemagne, c’est le chimiste Clemens Alexander winkler qui le premier isola la substance proprement dite du minerai.

La structure atomique du germanium est telle, qu’il peut recevoir et transmettre des électrons, en faisant ainsi un semi-conducteur de premier ordre. Dans sa forme métallique il ne possède aucune propriété thérapeutique, mais grâce à sa bonne  conductivité il est abondamment utilisé dans l’industrie électronique.

Dans le cadre d’une complémentation alimentaire, il sera , bien évidemment, consommé sous sa forme organique. Mais ce sont bien ses propriétés citées plus haut qui en font un si précieux auxiliaire de santé. En effet, sa forte  conductivité, fait du germanium un” catalyseur de l’oxygène” au niveau cellulaire tout en y favorisant l’activité électrochimique.

Des les années 60 les scientifiques ont remarqué que plusieurs plantes et eaux minérales reconnues pour leurs propriétés thérapeutiques contenaient des quantités relativement importantes de germanium. En 1967, c’est un japonais, le Dr.Asai, qui le premier, parvint à synthétiser ce qui deviendra le germanium organique . Bien que cette substance soit élaborée en laboratoire on peut quand-même la qualifier d’organique dans la mesure où elle contient des atomes de carbone comme toute autre substance “organique”.

Contrairement à son équivalant non organique, toxique,  le germanium organique , d’après de nombreuses et récentes recherches à montré d’étonnantes propriétés “thérapeutiques” ou tout du moins des effets bénéfiques sur l’organisme :

– Il active les mécanismes de défense naturelles de l’organisme en stimulant le système immunitaire

– Il rétablit  de nombreux déséquilibre physiologiques, notamment la pression artérielle  et le taux de cholestérol.

– Combat  les radicaux libres.

– Aide l’organisme à se détoxifier

– Propriétés chélatrices (élimination des métaux lourds)

– Protection contre certaines formes de radiations

_ Effet protecteur sur les vaisseaux sanguins

– Améliore la circulation sanguine

– Améliore la vision

– Aide à combattre les douleurs chroniques et les états inflammatoires

– Favorise l’oxygénation de l’organisme ( au niveau cellulaire)

– Peut s’utiliser en application locale sur la peau pour profiter de ses effets antioxydants.

D’une manière générale,   la prise  régulière de germanium permettrait d’améliorer l’état de santé de l’organisme  et  de ralentir le processus de vieillissement.

Dans certains pays, notamment le japon et la Russie, le Germanium est utilisé  en complément d’autres thérapies, voir comme une alternative  à la chimiothérapie, pour traiter le cancer ; en effet, il a la propriété d’accélérer le métabolisme de la cellule en l’oxygénant et d’induire la production d’interféron…

La plupart des troubles et pathologies chroniques débutent, insidieusement, au niveau cellulaire. Les cellules, du fait d’un apport insuffisant en oxygène, subissent des altérations, des dommages, meurent; or, les scientifiques l’ont démontré, les seules cellules parvenant à proliférer sans un apport suffisant en oxygène sont les cellules cancéreuses…

Quel dose quotidienne peut-on absorber ?

Les praticiens suggèrent une dose de 100 mg /jour qui  peut-être augmentée, graduellement, si besoin, jusqu’à 1000 mg. Le Dr Asai a même administré des doses allant jusqu’à 2500 mg à des patients très sévèrement atteints. Le germanium n’est pas toxique et peut-être administré durant de longues périodes, il est éliminé par les voies naturelles 20 à 30 heures après son ingestion.

Charles Meret Zolver

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *